AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'un rata le rencard, pas l'autre. [ LIBRE ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydie
avatar

White


MessageSujet: L'un rata le rencard, pas l'autre. [ LIBRE ]   Sam 15 Jan - 14:21


              Le noir complet. C'est la nuit.... Lydie est seule dehors car la lune avait déjà un rencart à l'autre bout de la terre... Tant pis. Lydie continua son chemin avec le besoin de liberté qui vibrait toujours en elle et l'envie de côtoyait la nuit ... Seule. Alors, elle continue sa route, et même dans le noir complet, elle voit grâce à son coté Ange... Et à son pouvoir. Même si depuis quelques années, les chamans pensent qu'il a disparut, Lydie sait qu'il est en train de revenir doucement, et qu'en faites il n'est jamais partit, c'est juste elle qui n'en avait plus besoin. Pour l'instant, elle le sent en elle, mais elle est incapable de l'utiliser mais son infaillible intuition lui vient belle et bien de son pourvoir.
              Quand elle avait 5 ans, elle avait combattue contre un Black, et à cette époque son pouvoir était tellement grand qu'il pouvait tuer. Mais elle n'avait que 5 ans... A présent Lydie, sait que son pouvoir à changer, il ne sert plus à tuer, et bien sûr, il n'est plus aussi puissant.

              Lydie observe l'horizon en quête de soutien, pour lui indiquer où elle devait aller... C'est le vent qui lui répondit. Et c'est vers un nouvel endroit encore inconnu à ses yeux que la petite fille de 11 ans rêvant de liberté partit. Le halo de lumière orangée vit bientôt son apparition... Le soleil entra en jeu quelque seconde après. Lydie était prête... Perchée sur un rocher, elle l'attendait. Et le soleil arriva à l'heure au rendez-vous. Elle le salua en levant sa main gantée d'une mitaine, bleue clair se mariant avec ses habit, qui lui arrivait au poignet. Celle-ci se retrouva baignée de lumière. Elle ferma le poing comme pour attraper les rayons que lui offrait le soleil.
              Puis se levant sur son rocher elle s'emerveilla devant la beauté du paysage ; à ses pieds un gouffre énorme et de l'autre une falaise toute aussi gigantesque.. Et sur l'autre pan de la falaise, une cascades nimbée de rayons incandescent... Waouh. Après s'être imprégnée de ce paysage, elle descendit de son gros caillou, s'allongea au sol et ferma les yeux très fort. Longtemps elle resta comme ça, à rêver. Jusqu'à ce que la boule de feu soit à son zénith et que son rayonnement lui fasse presque mal à la tête.

              Ne voulant pas encore rentrer, et voulant découvrir les merveilles que devait contenir la montagne, elle s'agrippa au bord du gouffre et commença sa descente vers l'inconnu. Elle aurait dû avoir peur, mais sa naïveté l'en empêcha, elle voulait découvrir et aucune crainte au monde n'aurait place dans son coeur, car rien ne la détournerait de son but. Rien, rien, rien de rien. Arrivée au milieu de la falaise, Lydie n'était toujours pas fatiguée et ses muscles ne souffrait pas, d'un autre coté, elle avait peut-être appris à escalader et à dé-escalade avant de savoir marcher... Quelque mètres après comme même, ses muscles lui soufflèrent qu'il irait jusqu'en bas mais ne remonteraient pas. Pas sur le coup, en tout cas. Elle continua sa descente, n'ayant toujours aucune crainte, mais la fatigue commençait sérieusement à pointer son nez... Finalement, elle arriva à bon port, en chair et en os.

              Elle prit le temps de s'émerveiller une nouvelle fois du paysage, puis elle s'approcha de la source où se déversait la cascade. Elle avait très soif et trèès chaud. Elle but donc, tout son saoul puis se décida à rendre ses vêtements imperméable - une des qualités d'être demi- angelesse, et se coula doucement derrière le rideau d'eau et avança toujours aussi doucement et laissa l'eau la rafraichir entièrement... Commençant à greloter, elle trouva un espèce de palmier qui lui offrit une grande feuille qu'elle utilisa pour se sécher, et alla se blottir derrière le rideau d'eau.
              Le soleil, fatigué, commença à fermer les yeux et sa lumière devint moins éblouissante.. Se spectacle était magnifique, encore plus que le levé car il prenait le temps de se préparer à dormir.... Et tout ça se reflétant dans l'eau devenue cristalline. Lydie n'avait jamais vu de spectacle aussi beau... aussi incroyable.
              Lydie allait conclure sa journée par un bilan des faits mais elle n'en eut pas le temps. Une silhouette se dessinait à la lisière de sa vision, et elle se releva, appela son pouvoir d'Ange et attendit l'arrivée de l'inconnu...

                « Si t'es venu me gâcher ma journée - qui pour le moment était parfaite, je te préviens tout de suite, fais gaffe à ta tête si tu veux pas qu'elle se retrouve par terre à tes pieds.  »

              La fillette était sur les nerfs ; elle n'avait toujours pas peur. Jamais elle n'avait eue peur.... En tout cas, pas dans ses souvenirs.. Ah si ! La fois où il y avait eu une araignée dans sa chambre. Elle avait hurlé pendant des heures jusqu'à ce que sa mère, Whity, la prenne dans ses bras et lui murmure : « C'est fini, chut... c'est fini, elle n'est plus là... Elle n'est même plus de ce monde... chut....  » et là elle s'était mise à pleurer pendant, au moins dix minutes ! Et vu qu'elle était l'Héritière, il n'y avait plus jamais eu d'araignée, même des microscopiques dans sa chambre... Elle étouffa un rire, en se souvenant de la tête de Zallo - chef des armées White, qui n'avait pas compris ce qui se passait et finalement, ce n'était pas lui qui avait tué la bête mais sa mère qui avait compris, elle. Il l'avait regardée, esquivé une révérence et s'était éloigné pour se remettre à son poste.

              La silhouette était maintenant très proche....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hella
avatar

Hella


MessageSujet: Re: L'un rata le rencard, pas l'autre. [ LIBRE ]   Sam 18 Juin - 20:12

[Comme promis, je répond x]
J'ai supprimé les messages de flood. Vous m'en voulez pas j'espère]



    Alors que le soleil atteignait son zénith dans le ciel, une silhouette, encapuchonnée de noire, s'esquivait du territoire des Blacks pour se presser vers les merveilleuses falaises de Flodka. Son pas était rapide et régulier, une longue cape noire virevoltant derrière elle. L'éclat d'une arme apparaissait quelque fois derrière son manteau. On ne distinguait que l'arrête du nez et la bouche, finement dessinée, de la personne, derrière la capuche qui lui tombait sur les yeux. L'inconnu pressa encore le pas. On avait maintenant l'impression qu'elle glissait sur le sol plutôt qu'elle marchait.
    On aurait dit le diable en personne.
    Puis elle - car c'était une femme, à en juger par les mèches noires qui sortaient de sa capuche de temps à autre - arriva à la falaise, vertigineuse de hauteur et de verticalité.
    Sans même prendre le temps de s'arrêter, de ralentir, elle virevolta, la cape suivant gracieusement ses mouvements, et à une vitesse surhumaine, commença la désescalade de la falaise. Ses mains, fines et d'une pâleur inquiétante, semblait à peine frôler la pierre abrupte. A trois mètres du sol, l'inconnu sauta et atterit souplement sur ses pieds. Ce fut seulement à ce moment qu'elle s'arrêta, ralentit.
    De ses même mains fines qui n'étaient même pas abîmées par la rapide descente qu'elle venait d'opérer, elle ôta son capuchon, révélant un visage froid et dur de femme. Les yeux noirs en amande se plissèrent devant la mer qui s'étendait à ses pieds. Elle rejeta ses cheveux en arrière, puis tourna le dos au magnifique spectacle, et s'assit dans un renfoncement de la falaise, juste assez grand pour qu'elle puisse y tenir en pliant un peu la tête. Les jambes repliées, elle baisse la tête et le capuchon lui retomba sur les yeux.
    Puis Hella s'enfonça dans ses pensées, indifférente au monde extérieur. Noire dans l'ombre, on ne distinguait que ses mains et le bas de son visage, blancs, qui semblaient briller dans l'obscurité.
    Le dos plié, la tête baissée, elle resta ainsi longtemps. Le soleil poursuivait sa course dans le ciel, sans se presser. L'horizon se teintait peu à peu d'une lueur rosâtre et la lumière commençait à décliner. A quelques mètres de la vampire, une jeune White contemplait le spectacle.
    La Black rouvrit alors les yeux, qui, une fraction de seconde, rougeoyèrent, puis redevinrent d'un noir de jais, aussi noir que ses cheveux, aussi noir que son manteau, aussi noir que son âme.
    Elle se leva silencieusement, sortit de son abri, et se dressa sur la roche. Le soleil était maintenant coupé en deux par l'horizon. Elle s'approcha de la White, le dos tourné à la menace, jusqu'à se trouver à trois mètres d'elle. Alors qu'elle croyait être invisible, la fillette l'interpela. Un rictus s'étendit sur les lèvres de Hella. Cette fille avait à peine 12 ans. Une gamine.
    Elle sentit un imperceptible changement dans l'atmosphère. Elle comprit que l'inconnue allait se servir de sa magie. Un tic de sa lèvre découvrit un instant ses crocs blancs.
    Puis, elle dit d'une voix glacée et fière :


- Sais-tu à qui tu parles, fillette ?

    Pile à la fin de sa phrase, un rayon vert illumina le ciel et son visage. Puis le soleil disparut complètement. Le capuchon toujours baissé sur ses yeux, Hella s'avança encore vers la fillette.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydie
avatar

White


MessageSujet: Re: L'un rata le rencard, pas l'autre. [ LIBRE ]   Lun 27 Juin - 18:14



              Une black. La silhouette n'était pas n'importe qui. C'était une black. Une adversaire. Une ennemis. Et par n'importe qu'elle ennemis ... Rah, quel poisse ! Lydie avait décidemment une chance incroyable ... pour toujours se fourrer dans les ennuis. Merde merde, et merde.

              « Sais-tu à qui tu parles, fillette ? »

              Bien sûr qu'elle savait à qui elle parlait. Bon, il était vrai qu'elle aurait dut regarder à qui elle avait à faire, avant de proféré des menaces .. La meneuse des Blacks se tenait en face d'elle. Celle qui semait la terreur partout où elle allait. Celle qui avait de nombreuse fois tuer. Surtout pour se nourir. La terrible vampire, Hella. Et merde. Même Hella n'effrayait pas Lydie .. qu'est -ce qui pouvait lui faire peur à présent ? Mais la jeune fille savait que les ennuis ne faisait que commencer. Et qu'elle avait des chances de ne pas s'en sortir vivante .. oui, elle savait ça. Mais bon, la mort n'est pas plus qu'une très longue nuit. Et en plus, dormir, Lydie adore ça.
              Trève de blabla futile.
              Lydie devait trouver un moyen de sortir de ce petrain. Elle commença par répondre à la question posée par la meneuse ennemis.

              « Oh oui. Bonjour, Hella. Et toi, sais - tu qui tu as en face de toi ? »

              Sa voix était calme et posée. Rien n'indiquait ce qu'elle ressentait. Elle assurait comme un chef ! Bon, que dire de plus pour déconcentrée son attention ? Lydie n'en avait aucune idée ... Elle préféra attendre une réponse de la part de la meneuse.

              [ Bon, mon Rp est de 1) nul et de 2) pas inspirant du tout TT. Je suis désolée, mais je suis en panne d'inspi : 3 ]



Dernière édition par Lydie le Ven 8 Juil - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hella
avatar

Hella


MessageSujet: Re: L'un rata le rencard, pas l'autre. [ LIBRE ]   Lun 27 Juin - 20:16

    Hella observait la fillette devant elle. Elle s'étonnait de ce que la White ne perde pas son aplomb et la fixe comme cela, la tête haute. Un rictus figé sur les lèvres, elle rejeta son capuchon en arrière et dévoila son visage fin, pâle et cruel. Ses yeux en amande fixèrent sans ciller ceux, bleus, de la fillette. Elle voulait l'obliger à détourner le regard, à se sentir mal à l'aise...
    Elle fut surprise de la réponse de la jeune fille. Très surprise en vérité. Jamais personne à sa connaissance n'avait jamais osé lui parler comme cela, à elle, la vampire censée terrifier le monde ! Apparemment, c'était ratée pour la White. Hella était bien décidé à lui régler son compte ici et maintenant pour lui faire payer son insolence.
    Elle fit doucement glisser le poignard de son fourreau brillant, attaché à sa ceinture, sans le sortir vraiment, mais plutôt comme une menace planant dans l'air. Elle caressa du bout des doigts la lame tranchante, aiguisée plus que nature et étincelant même dans la nuit. Elle plantait toujours ses yeux dans ceux de la fillette. Déjà, elle commençait à avoir faim...
    Puis, toujours aussi orgueilleuse et hautaine, elle déclara d'un ton, s'il en était possible, encore plus froid :


- Tu oses... Moi, chef des Blacks, qui pourrait te réduire en un petit tas en moins de 30 secondes, tu oses t'adresser à moi ? Tu oses me regarder ?

    Ses yeux, comme tout son visage, exprimaient son incrédulité. Elle s'avança encore de trois pas vers la fillette, jusqu'à être à soixante centimètres d'elle.


- Bien sûr que je sais qui tu es. Une White terrifiée, qui sait qu'elle va mourir...

    Mais plus elle parlait, moins elle croyait à ce qu'elle disait. Surtout que la fillette n'avait pas du tout l'air terrifié ! Doutant de ses paroles, elle préféra se détourner dans un grand mouvement de sa cape et s'éloigner à nouveau contre la falaise. Bien que puissante, elle était prudente et ne doutait pas de l'efficacité de la magie ou d'un poignard placé dans le ventre. Telle une prédatrice affamée - ce qu'elle était d'ailleurs - elle commença à tourner autour de la fillette, à dix mètres d'elle, sans trop s'approcher, sans s'éloigner non plus.



[Désolé, manque d'inspiration :S]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydie
avatar

White


MessageSujet: Re: L'un rata le rencard, pas l'autre. [ LIBRE ]   Ven 8 Juil - 11:59

              [ Mouais, c'est de ma faute mon Rp n'inspirait pas ^^' ]


              «Bien sûr que je sais qui tu es. Une White terrifiée, qui sait qu'elle va mourir...
              - White, oui, ça ne fait aucun doute. Mais qui t'as mis dans la tête que j'étais terrifiée ? »

              Umh ... la Black était bien prétentieuse, pour dire ce que ressente ses ennemis. Lydie fronça les sourcils, elle n'aimait pas cette attitude. Pour qui la meneuse se prenait - elle ?! Bon. Lydie ne pouvait pas avoir recours à son pouvoir ... elle devait se concentrer, et devait fermer les yeux. Et sachant que la vampire était prête à l'attaquer à tout moment, elle n'avait guère le temps d'essayer de voir l'avenir ... pourtant, ça l'aurait bien aidée ! Uh, comment pourrait - elle retenir l'attention de la meneuse vampire loin d'elle ?
              Ce n'était pas possible. Mais puisque de toute façon, se serait la meneuse qui l'attaquerait, pourquoi ne pouvait - elle pas attaquer avant celle - ci ? Son pouvoir ne lui permettait que de voir l'avenir dans des pierres spécial, mais il ne fallait pas oublier qu'elle était moitié ange ! Lydie passa à l'action. Elle déploya ses ailes greffée naturellement dans son dos, et s'envola à quelque mètres au dessus du sol.

              «Alors, Hella ! Tu ne sais pas voler ? »

              Lydie passait à la provocation. Un bon moyen pour aveuglé l’ennemie par la haine .. seulement, Lydie savait que ça ne suffirait pas. Elle se battait contre Hella, meneuse des Black, et vampire. Fermant les yeux forts, Lydie s'éleva encore un peu puis d'un grand battement d'elle, envoya une bourrasque de vent ( assez minable .. Lydie n'était pas encore assez musclée des ailes, alors c'était minable. Même pitoyable ) dans la figure de la meneuse. Elle soupira ... il faudrait vraiment qu'elle pense à se muscler les ailes parfois ... C'était vraiment pitoyable.
              Alors, Hella, tu devines qui je suis maintenant ? Et que vas - tu faire ? Tu sais que à terre, je ne vaux rien, mais dans les cieux, qu'en sais - tu ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hella
avatar

Hella


MessageSujet: Re: L'un rata le rencard, pas l'autre. [ LIBRE ]   Ven 8 Juil - 16:12

    Hella, en voyant les longues ailes d'anges se déployer dans le dos de la fillette, fit un bon de plusieurs mètres en avant. Un instant, c'était Whity qui se tenait devant elle, et pas la fillette White. Puis, en un éclair, elle comprit - qui qu'elle soit, la White devant elle avait un lien de parenté avec son amie d'enfance.
    Voyant la jeune fille s'élever dans l'air, elle se mit à rager. Certes elle avait les incroyables compétences des vampires. Mais qu'est-ce qu'elle n'aurait pas donné pour pouvoir déployer à son tour des ailes - dans ses rêves, c'était les ailes griffues des chauves-souris - et pouvoir voler !
    La fillette tira en plein dans le mille avec sa provocation. Ivre de rage, Hella hurla à la White, cinq mètres au-dessus d'elle :


- Lâche !

    Sans réfléchir, elle prit son élan, et sauta. Ses muscles se détendirent, à son tour elle sembla voler. Elle s'éleva quasiment à la hauteur de l'ange. Ses yeux foudroyèrent la fillette, puis elle retomba au sol. Dans un mouvement de haine, elle lança sa main pour essayer d'aggriper une des aile de la White pour l'entraîner dans sa chute, mais dans la rage, son geste manqua de précision et elle rata la fillette. Elle atterit en souplesse sur le sol, juste à temps pour voir l'ange s'élever encore plus haut et lui envoyer une bourrasque dans la figure. Les cheveux de la meneuse virevoltèrent dans le vent, elle grimaça, mais resta fermement là où elle était.
    Puis elle décida de devenir la vampire qu'elle était dans la guerre.
    Déjà, son apparence incitait à la prudence. Elle devint carèment terrifiante.
    Ses crocs, déjà longs, s'alongèrent encore plus jusqu'à dépasser sur sa lèvre même la bouche fermée. Ses ongles se transformèrent de griffes pointues, ses yeux rougeoyèrent, sa peau blanchirent, ses cheveux devinrent plus noir que l'ébène et ses muscles, son corps, devint plus animal et carnassier qu'humain. Elle se pencha légèrement en avant, poussa un grognement du fond de sa gorge.
    Puis elle resauta. Mais son saut était plus bestial que gracieux. Il n'y avait aucune frioriture dans ce saut, juste de la rage et une force brute. Elle s'éleva plus haut que la première fois, une lueur de haine dans les yeux. A nouveau, elle fit un geste de la main pour aggriper le poignet de la fillette et retomba...



[Nul nul nul :S]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydie
avatar

White


MessageSujet: Re: L'un rata le rencard, pas l'autre. [ LIBRE ]   Dim 6 Nov - 13:21



[ J'ai plus d'inspi, on le met à la corbeille ? :3 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hella
avatar

Hella


MessageSujet: Re: L'un rata le rencard, pas l'autre. [ LIBRE ]   Dim 6 Nov - 15:38

[Moi non plus, il date en plus /o]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'un rata le rencard, pas l'autre. [ LIBRE ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'un rata le rencard, pas l'autre. [ LIBRE ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Détente, défoulement ou autre? (Libre, Neutre)
» Geb - Chaton - Autre [LIBRE]
» A l'autre bout du chemin... [Pv Brume + Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blacks and White :: RP-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit